Bilan saison 2016

Bilan2016

L’heure du bilan a sonné. C’est la première fois que je vais le réaliser, puisque c’est également ma première saison complète avec entraînements et courses régulières. Une nouveauté qui me plaît assez car je dois repasser en revus mon année cycliste écoulée et cela me remémore certains souvenirs, des bons comme des mauvais mais dans l’ensemble je suis très fier et satisfait de ce que j’ai pu réaliser cette année.

CLM de St Georges d’Espéranche 2016

LaGentlemanVCMB2016

Dernière course de la saison pour moi, et ce sera une Gentleman qui se déroule pas très loin de chez mon ami Fredo. Ce dernier n’a pas voulu participer, ce sera donc en solitaire que je m’engagerais dans ce contre-la-montre long de 25,7 km. Une bosse au milieu et une cote finale seront les deux difficultés du parcours, un bon moyen pour moi de progresser encore davantage dans ce domaine qui n’est pas le mien : la grimpette !

La Scott – Cimes du lac d’Annecy 2016

LaScott2016

La Scott – Cimes du lac d’Annecy sera la dernière cyclosportive de ma saison. Longue de 136 km, c’est la plus courte des distance dans lesquelles je me suis engagé cette année. En revanche, ses 3320 m de dénivelé positif sont très exigeants sur une telle distance d’autant plus que les choses sérieuses commenceront dès le départ avec la succession du col de Leschaux (897 m) et du Crêt de Chatillon (1660 m) pour un total de 25 km à 4%.

La Gentleman du Cœur 2016

LaGentlemanDuCoeur2016

Ce weekend je ne serais pas engagé pour une course cyclosportive mais pour la 10ème édition de « La Gentleman du Cœur » organisée par Mécénat Chirurgie Cardiaque. Créée en 2007, la compétition s’organise autour d’un contre-la-montre par équipe de deux autour de l’Hippodrome de Longchamp à Paris. Plus de 300 cyclistes prennent le départ chaque année pour 5 tours de circuit (18 km à parcourir au total).

La Forestière 2016

LaForestiere2016

Avant dernière épreuve de l’année, c’est également une course qui va permettre de voir ma progression depuis l’année dernière puisque La Forestière 2015 était pour moi ma première cyclosportive à l’époque et ça s’était assez mal passé… Il y aura en tout 147,7 km et 2580 m de dénivelé. Les conditions sont identiques à l’année précédente, avec de la pluie, du brouillard et de temps en temps du vent. J’apprécie ce genre de météo !

Les 24h du Mans 2016

24hDuMans2016

Objectif principal de ma saison, je me suis beaucoup entraîné pour arriver à mon envie de franchir la barre des 700 km en solo. Fini le camping de ma première édition (2015), fini le trop peu de kilomètres avant de prétendre à parcourir pendant 24h cette montée du Dunlop. Je suis prêt, j’ai la tête et les jambes. C’est en retrouvant les « Barons de l’Odon » et « Les Cousins » dans mon box que le weekend commencera bien !

Le Tour de l’Ain 2016

TourDeLAin2016

Après environ 1 mois sans réel entraînement, j’allais me lancer dans ma première course à étapes : Le Tour de l’Ain Cyclosportif Craft-Challenge. Le but de ces 4 étapes sera de me faire plaisir, retrouver des sensations sur le vélo mais aussi préparer mes 24h du Mans qui se tiendrons le week-end prochain. Cette épreuve réunit un niveau très élevé de cyclistes avec un bon nombre de coureurs élites. Je vais obligatoirement apprendre beaucoup.

La Serre-Che 2016

vaujany2016

La Serre-Che est pour moi l’une des courses les plus difficiles sur le papier que j’ai programmé cette saison. Elle intervient à la suite de deux grosses cyclosportives mais également dans une période ou la chaleur est un adversaire très coriace. C’est également une course dans laquelle je vais gravir pour la première fois des cols supérieurs à 2000 mètres d’altitude dont le mythique col du Galibier en fin de parcours qui culmine à 2642 mètres.

La Vaujany 2016

vaujany2016

À peine récupéré de l’Ardéchoise, j’enchaîne cette fois-ci dans les Alpes avec le Granfondo de la Vaujany. C’est un parcours de 182 km avec 4200 m de dénivelé positif (selon mon Garmin Edge 520). Je croise Benjamin OLIVIER, co-fondateur de la première Box pour cycliste Pédaleur accompagné de son père. Je sais pertinemment que Benjamin va jouer les premiers rôles donc qu’il était inutile de chercher à le suivre.

L’Ardéchoise 2016

vaujany2016

Premier gros test de l’année avec l’Ardéchoise pour moi. En effet, sa distance de 220 km ne m’effraye pas mais l’enchaînement des 10 cols ne me rassure pas par contre… Comme vous le savez je suis un rouleur, voir un baroudeur mais en aucun cas je suis un grimpeur. Cette année est faite justement pour que je puisse progresser dans les difficultés afin de pouvoir passer aisément ou du moins plus facilement les bosses/cols pour la saison prochaine.

Les 24h du Castellet 2016

vaujany2016

Quinze jours seulement après les 24h de l’INSA, me voilà de nouveau engagé dans une course d’endurance 24h en Solo. Cette fois-ci le rendez-vous est fixé au Castellet, sur le célèbre circuit de Paul Ricard et son Bol d’Or ! J’ai pour objectif les 600 km et de savoir si je peux récupérer en si peu de temps pour enchaîner deux courses d’endurance en 2 semaines. Le cadre est génial, les montagnes qui nous entourent c’est magnifique.

Les 24h de l’INSA 2016

vaujany2016

Ces 24h de l’INSA sont pour moi un bon entraînement en vue de mes objectifs d’endurance 24h qui sont le Castellet à la fin du mois et le Mans fin août. L’avantage c’est que je n’ai que 10 km à faire pour m’y rendre, donc un déplacement négligeable à gérer. Je rencontre Julien de l’AC Lyon Vaise (club avec lequel j’ai roulé une fois cet hiver, et sûrement mon club pour la saison prochaine) et Aurélien du CR4R qui participent en duo.

Le Raid Du Bugey 2016

vaujany2016

Le Raid du Bugey 2016 est pour moi la première course de l’année et surtout une occasion de comparer ma prestation de septembre à La Forestière 2015 et mon niveau actuel après avoir roulé autant que les deux dernières années réunis. J’arrive donc la veille pour être tranquille, m’éviter les imprévus le jour de la course et en profiter pour repérer le Col de Fay (680 m) et le final avec une bosse avant l’ultime descente.

La Forestière 2015

vaujany2016

Pour cette course j’ai de nouveau fait appel au covoiturage pour y aller la veille afin de dormir tranquillement à l’Hôtel avant la course. Il faisait beau, j’étais motivé comme jamais ! Une fois sur place vers 18h30, je me suis donc rendu à l’Hôtel pour aller dîner au restaurant dans lequel j’ai faillit avoir une intoxication alimentaire avec les tomates en salade qui avaient tournées dans la sauce… puis reposé pour la course du lendemain.

Les 24h du Mans 2015

vaujany2016

Cette aventure, oui… je donne bien le nom « d’aventure » à ce périple, puisqu’il n’aura été à aucun moment sans Histoire. Dès le mercredi soir, persuadé que j’avais rangé mon certificat médical à un endroit précis… la suite en dira que non : pas moyen de remettre la main sur ce dernier. Le reste des affaires étant prêtes, je décide tout de même d’y aller après avoir un moment penser à renoncer : le certificat étant obligatoire pour l’épreuve.