Stage MVICC 2018

Stage MVICC 2018

Cet article sera un peu particulier car il ne parlera pas d’une course à laquelle j’ai participé mais plutôt d’un stage de 6 jours. C’est un stage réservé aux membres du Mont Ventoux International Cycling Club (MVICC) que je viens d’intégrer. Il se déroule donc du 08 mai 2018 au 13 mai 2018 avec une participation au Mont Ventoux Super Challenge où je tenterais de faire les 3 versants du Mont Ventoux.

Nous sommes partit le lundi 07 mai 2018 en fin d’après-midi avec Stef BROSTE, pour rejoindre Tony DIAS et sa femme dans une maison qu’ils louent chaque année à la même période à Aubignan. Bonne franquette et en mode décontracté, nous avons passé une bonne soirée. Le lendemain nous avons fait le marché provençal de Vaison-la-Romaine le matin, le temps de rentrer manger un bout le midi que nous sommes déjà attendu pour le stage au village vacances Léo Lagrange.

Jour 1 – Mardi 08 mai 2018 : Mise en jambe

Stage MVICC 2018 - Jour 1Une petite vingtaine de personnes sont au rendez-vous de 15h30 pour aller rouler un peu et faire connaissance. Le temps a été instable et même pluvieux le matin : la sortie était compromise jusqu’au dernier moment. Finalement, nous effectuerons un peu moins de 50 kilomètres et 500 mètres de dénivelés positifs en environ une heure et demie.

Pas de difficulté, de beaux paysages mais ce sera le cas pour toute la semaine et ça a permis aux organisateurs Lucie HIEGEL (qui conduisait la voiture en queue de groupe aujourd’hui) et Nicolas GARCERA, de jauger un peu les niveaux des uns et des autres. En effet, deux groupes seront possibles jusqu’à samedi : le premier avec des parcours plus difficiles avec Nicolas et un second avec Lucie.

Jour 2 – Mercredi 08 mai 2018 : On commence à prendre de la hauteur (Album photos)

Pour cette première sortie, nous partons tous en même temps aux alentours 08h00. Nous sommes une trentaine de stagiaires (dont Tony qui nous a rejoint) et après une trentaine de kilomètres, au sommet du Col de Fontaube (635m) nous avons fait une première pause, avec la vue sur le sommet du Mont Ventoux. Ensuite, en bas de la petite descente, le groupe 2 continuait alors que nous (une vingtaine dans le groupe 1) sommes allez en direction du Col des Aires (642m).

Stage MVICC 2018 - Jour 2Un enchaînement de beaux paysages s’offrait à nous. Nous avons grimpé le Col d’Aulan (845m), longeant un superbe château au milieu de nulle part, le Col de Peyruergue (794m) avec une vallée agricole magnifique. Nous ferons une pause au sommet de celui-ci avant de redescendre pour gravir le Col d’Ey (718m). Le temps se fait pressant, car il est déjà 12h30 et le restaurant ne servait plus les repas une heure après. Nico décide de tirer tout droit dans la vallée accompagné d’une dizaine de coureurs tandis que nous, nous continuerons le tracé initialement prévu avec encore deux bosses.

En premier lieu nous avons passé le Col de Perponcher (460m), puis pour terminer, le Col de Propiac (526m) où j’ai un peu eu du mal avec ses gros pourcentages dans des lacets très serrés. Nous arriverons au village vers 13h00 après avoir effectué 116 kilomètres pour 1765 mètres de dénivelés positifs en 04h15.

Après le repas nous sommes allez nager avec Stéphane. Pour ma part, j’effectuerais 400 mètres. L’eau était à 20°C, de quoi mettre 5 ou 6 minutes à rentrer dans l’eau tout de même puis nous sommes allez une demi-heure dans le sauna du village vacances.

Jour 3 – Jeudi 09 mai 2018 : Les gorges de la Nesque (album photos)

Hésitant le matin pendant une promenade à la Citadelle de Vaison-la-Romaine, puis engagé finalement pour le parcours du Groupe 1 l’après-midi, nous sommes passé par la cote de Flassan. Nous avons ensuite franchit une première fois le Col de la Madelaine (448m) depuis Malaucène, col dans lequel un superbe QOM a été décroché par Natacha BLONDIN, avant de gravir les gorges de la Nesque (734m) depuis Villes-sur-Auzon. L’ascension est relativement longue (environ 18 km) mais la pente moyenne est entre 2% et 2,5%. De plus, nous avions le vent favorable, de quoi apprécier le paysage – un décor à découvrir au moins une fois – plutôt que de « subir » l’effort.

Stage MVICC 2018 - Jour 3Après une pause au sommet où nous avons bien rit, nous sommes un peu redescendus avant d’enchaîner le Col de Méthamis (755m). La longue descente (environ 10 km) vers Flassan est un peu moins drôle, le bitume n’est pas top avec des trous et quelques portions dangereuses avec du sables et des graviers. Vent défavorable pour aller jusqu’à Bédoin, la vitesse avait grandement diminuée ou nous avons fait une pause également entre-temps. Col de la Madelaine de nouveau mais cette fois-ci dans l’autre sens et retour au village.

Sortie donc de 126 kilomètres pour environ 1700 mètres de dénivelé(~04h30). Le groupe était assez homogène, aucun gros écart à signaler. Les paysages sur le tracé en valaient le coup et on s’est bien marré encore une fois le soir tous ensemble.

Jour 4 – Vendredi 10 mai 2018 : La double sortie (album photos et bis)

Stage MVICC 2018 - Jour 4Alors là je ne vais pas vous cacher que je ne voulais pas aller rouler en prévision du lendemain avec le Challenge. Mais la veille au soir j’ai dis que j’étais là pour rouler, mais que si j’étais seul… bah voilà, et finalement c’est à 15-20 qu’on s’est élancé dans un tour de 55 kilomètres pour 750 mètres de dénivelé vers 09h. Un parcours où la seule difficulté se trouvait en seconde partie de route avec la montée du Col de Suzette (392m) puis du Col de la Chaine (470m) directement derrière depuis Beaumes-de-Venise. Une sortie relativement tranquille sur ces 2h10 de pédalage.

L’après-midi, vers 15h, nous sommes partit faire une sortie décontractée de 30 kilomètres avec à peine 260 mètres de dénivelé. Nous étions une petite douzaine. Aucune difficulté au programme et cette sortie se bouclera en un peu plus d’une heure seulement.

Cryothérapie MalaucèneVers 17h00-17h30 nous avions rendez-vous pour une dizaine d’entre nous à la Cryo Ventoux à Malaucène pour une séance de Cryothérapie. Un ami de Natacha et de Joël ROUX SIBILON tient ce centre et nous a permit pour la plupart d’entre nous de découvrir cela pour la première fois. Outre les looks loufoques, nous avons passé 3 minutes dans un tube allant jusqu’à -170°C (avec l’azote). Le ressenti est particulier et je pense qu’il a été bénéfique tout de même pour la récupération de notre semaine avant le Challenge qui se préparait le lendemain.

Le soir briefing des patrons Lucie et Nicolas pour nous donner les dernières recommandations, puis encore une superbe ambiance à table jusqu’au moment du couché.

Jour 5 – Samedi 11 mai 2018 : Le Mont Ventoux Super Challenge (album photos)

Nous sommes un peu plus de trente à tenter ce Challenge avec des objectifs propres à chacun. Pour ma part, j’ai pour objectif de devenir un « Cinglé du Ventoux » et de gravir le géant de Provence par chacun de ses 3 versants en moins de 12 heures.

Stage MVICC 2018 - Mont Ventoux Super Challenge 2018Au petit matin, avec Stéphane nous avions mis le réveil à 05h45 pour prendre le petit déjeuner qui a été mit en place dans une salle car « la cantine » était fermée à cette heure-là. Nous n’avons pas trouvé la salle et c’est avec un petit bout de gâteau sportif dans le ventre (fait par Natacha) que nous partons à vélo en direction de Malaucène (environ 10 km). Nous y retrouvons Tony et Bernard SAINLEZ. À 7h20 nous sommes partit du pied de Malaucène pour gravir une première fois donc, le Mont Ventoux (1909m).

Une fraîcheur agréable, une température idéale, et un paysage sublime se profilant petit à petit devant nous. Nous arriverons au sommet vers les 09h10-09h15, le temps d’une boisson chaude et de vêtir une veste pour descendre et nous voilà lancé dans la descente vers Bédoin.

En une demi-heure j’étais en bas, avec beaucoup de plaisir (peu de monde encore) et quelques signes pour les personnes du groupe qui ont commencées plus tôt. Stéphane me rejoindra quelques minutes plus tard (petite pause au niveau du Chalet Reynard pour lui) puis nous entamons la deuxième montée toujours dans un rythme de sortie foncière. Nous commençons à croiser de plus en plus de personnes, dont ceux du club qui descendaient. Dans la portion plus difficile dans la forêt, je dis à Stef de monter à son rythme et de ne pas m’attendre. On se retrouvera au sommet vers midi environ. Nicolas aux petits soins avec nous malgré la fraîcheur, nous concocte un petit sandwich jambon-fromage qui faisait du bien : à part le gâteau sport, une barre et un gel énergétique, nous n’avions rien dans le ventre.

Stage MVICC 2018 - Mont Ventoux Super Challenge 2018 - Montée 2Le temps avait l’air de commencer à se gâter et c’était noir de mond. Je décide de mettre seulement les manchettes et de garder un coupe-vent et mes sur-chaussures de pluie pour la dernière descente au cas où. La descente vers Sault est roulante et j’ai presque chaud. Au ravito, je rejoint Stéphane qui est arrivé un peu avant moi et je décide de ne pas traîner en laissant mes manchettes. Au passage j’ai pris un bout de fromage et une tranche de coppa. Il fait chaud…

La montée est assez roulante par rapport aux autres versants, et malgré quelques « bip bip » d’un compteur insupportable d’une anglaise, nous arrivons au Chalet Reynard. Stéphane n’a plus d’eau et s’en va remplir son bidon alors que moi je continue sur ma lancée. J’ai faim, mais avec le vent et les motos qui nous frôles, je n’arrive pas à sortir une barre…

À environ 1,5 kilomètre du sommet (vers le mémorial de Tom Simpson), je me suis arrêté pour la manger ! Après tout… le plus dur était derrière moi. Je me fais dépasser par Stéphane et en repartant je décide à nouveau de m’arrêter au col des tempêtes pour admirer le paysage une dernière fois.

J’arrive pour la 3ème fois au sommet en environ 07h07 depuis mon départ de Malaucène. Je suis satisfait de ma gestion et après quelques petites blagues de Nicolas, je me suis élancé dans la dernière descente vers Malaucène. Je prend du plaisir malgré un vent défavorable et j’hésite à remonter une fois. Je me demande si le genou va tenir, puis Stéphane au ravito de Malaucène n’a pas l’air motivé. Pourtant… il avait eu la même idée que moi pour remonter, mais on s’est pas concerté, attendant que l’un « motive » l’autre. C’est à toute allure que nous rentrons au village vacances (il nous en restait sous la pédale !). Quelques minutes dans la piscine, un peu de bronzette et direction le restaurant tous ensemble le soir pour un repas encore bien conviviale et la remise des diplômes.

Il a dit oui ! Wilfried Thomas 😘😘

Publiée par Nicolas Garcera sur samedi 12 mai 2018

 
Jour 6 – Dimanche 12 mai 2018 : c’est déjà la fin…

Sous une pluie continue, nous avons prit un dernier petit déjeuner avec ceux qui restaient, un dernier tour dans le sauna accompagné ce coup-ci de Michaël GAUTRON, et un dernier repas qui s’est éternisé. Bon, nous nous sommes alimenter comme un triathlète pro du nom de Romain GARCIN (à discrétion surtout) mais cela ne nous à pas empêcher de bien rigoler au contraire une dernière fois ! Si j’avais un bilan à faire, ça serait déjà de faire une confirmation des dires de Nicolas : « ce club n’est pas comme les autres« .

J’ai rencontré de superbes personnes. Des liens se sont crées mais tout au long de la semaine nous étions comme des amis qui ont la même passion et avec qui nous avons pu discuter sans tabou de n’importe quoi. En selle, aucun d’entre nous n’a prétendu être le meilleur, et les plus costauds du moment ont aidés et accompagnés les cyclistes moins en forme (et ce n’était pas toujours les mêmes !). Chacun était venu individuellement avec ses idées et son caractère, tous sommes repartit avec une belle expérience commune. Ce stage a été plus qu’un stage de préparation, ce stage a été un réel succès pour les organisateurs Lucie et Nicolas mais également pour nous. Beaucoup de choses devraient être naturellement adoptées par l’ensemble des clubs de cyclisme : à commencer par la passion et la générosité.

Relive ‘Mont Ventoux Super Challenge #MVICC’

Je n’ai pas cité tout le monde, j’ai certainement oublié pas mal de chose mais tout ce qui s’est passé cette semaine restera dans un coin de notre tête. J’ai pu discuter avec chacun d’entre vous même si cela n’a pas été long et j’espère qu’on aura l’occasion de rouler à nouveau ensemble. On se revoit déjà pour la Santini GF Mont Ventoux (n’oubliez pas d’aller liker la page Facebook et à vous inscrire pour la course) le 17 juin 2018. Félicitation à tous les stagiaires pour vos montées et mention spéciale tout de même pour les frères Kaufmann avec leur 4 ascensions.

Diplôme MVSC 2018

Démarrez une conversation